News

Les anciennes news :

18/06/2020 --- Pony-Trophy 2020, les infos

Cette année toutes les épreuves poneys vont être reprise pour le challenge pony Trophy GHS. Pour chaque paire cavalier-poney ont reprendra les 4 meilleurs résultats de la saison pour déterminer ceux qui se rendront aux demi-finales ou finale suivant ce qui sera décider à la LEWB.
Le challenge Pony Trophy GHS se déroule sur les hauteurs suivantes: 70 cm, 80 cm, 90 cm, 100 cm. 


OBLIGATION DE TOISER SON PONEY ET D'AVOIR UN NUMERO D'IMMATRICULATION POUR PARTICIPER


Les cavaliers et cavalières désireusent de participer au challenge sont priés de faire parvenir avant le 20 septembre 2020 le cértificat de toisage de leur poney par courriel à ghs@lewb.be ainsi que leur désir de participer à celles-ci. Les poneys mesurant plus de 138 cm sans fers et 139 cm avec fers doivent être mesurés annuellement jusqu’à l’année de leurs 7 ans avant le premier concours officiel auquel ils participent. Les poneys qui mesurent, lors de leur premier toisage (qui peut avoir lieu à partir de l'âge de 4 ans), 137 cm sans fers ou 138 cm avec fers, ne doivent plus se présenter pour ces toisages annuels. PAS DE SCEANCE DE TOISAGE DE DERNIERE MINUTE!!!

18/06/2020 --- Calendrier des concours et consignes de sécurité

Voici le calendrier des jumpings 2020. Les CAR et Pony-Games ne sont pas encore autorisés. Les infos complémentaires (avants-programmes, listes de dépaprt, résultats...) sont en lien sur la page JUMPING

  • 4 et 5 juillet à Bièvre C3 + J CH
  • 12 juillet à Bièvre C3 + J CH
  • 1 et 2 aout à Hérock C3 + J CH
  • 8 et 9 aout à Libramont C3 + J CH
  • 16 aout à Frenois C3
  • 23 aout à Frenois C3 + J CH
  • 29 et 30 aout à Clairefontaine C3
  • 12 et 13 septembre à Moyen C3
  • 20 septembre à Hatrival C3 

Merci de prendre connaissance des consignes de sécurité d'application sur les concours du GHS > CLIQUER ICI

11/06/2020 --- Deux concours d'endurance proposés par des organisateurs GHS

A vos agendas ! Deux concours nationaux d’endurance vous sont proposés par des organisateurs GHS. Inscriptions par equibel. Les deux dates à retenir :

  • Le 12/07/2020 - HOUYET - CEN (20-30-40-60-80 km).
  • Le 13/09/2020 - LAMORTEAU - CEN (20-30-40-60-80 Km).

11/06/2020 --- Reprise des concours au GHS, les premières infos

Chers cavaliers, les compétitions de dressage et les jumping reprennent au GHS à partir du 1er juillet !

  • 1er CSO à Bièvre les 4 et 5 juillet 2020.
  • 1er dressage à Hatrival le 19 juillet 2020.

La semaine prochaine, nous aurons un calendrier à vous communiquer pour les 3 prochains mois. Cette année étant particulière, le GHS n’organisera pas de challenge, de championnat ni de remise de prix pour la saison 2020. Les Wild-Card GHS gagnées pour la saison 2020 sont reportées pour la saison 2021. A savoir que vous ne pourrez pas vous en servir cette année. Chaque organisateur a des règles à respecter au niveau du bar, sanitaires et distanciations sociales. Nous comptons sur vous pour être compréhensifs et respectueux de ces règles.

Un récapitulatif sera publié sur notre site internet dès que possible. A noter que les compétitions d’attelages et de Pony-Games ne sont pas encore autorisées. Au plaisir de vous retrouver sur les terrains !

11/06/2020 --- Découvrez la Chevauchée forestière, un nouveau circuit équestre en Ardenne belge

La Chevauchée forestière est une nouvelle boucle équestre non balisée de près de 170 km qui emmène les cavaliers randonneurs au cœur de la Grande Forêt de Saint-Hubert, en Ardenne belge. Découvrez toutes les informations sur cette randonnée en cliquant ICI. 

08/06/2020 --- Etat des Lieux des mesures de déconfinement pour le secteur équestre au 08/06/2020 – 14H00

>>> Suivez au fur et à mesure les dernières informations relayées par la LEWB en  cliquant ICI. 


« Libérés, Délivrés ! » Enfin, presque…

Suite au Conseil National de Sécurité (CNS) de ce mercredi 03 juin, à l’arrêté ministériel publié le 05 juin et à la circulaire du Ministère des Sports du 06 juin, les sports extérieurs, sans contact et sans public dont certaines de nos disciplines font partie peuvent reprendre leurs activités normales avec, bien entendu, encore quelques restrictions afin de continuer à éviter de propager ce satané virus.

Depuis ce lundi 8 juin, les compétitions peuvent reprendre SANS public. Les disciplines suivantes devront encore patienter au moins jusqu’à la prochaine décision du Ministère des Sports pour pouvoir recommencer les compétitions : Horseball, Pony Games, Attelage et Voltige. Ces 4 disciplines devraient pouvoir reprendre normalement lors de la prochaine phase de déconfinement (1er juillet en théorie).

Depuis ce lundi 8 juin, nous pouvons donc :

  • Continuer, en plein air ou dans les manèges couverts suffisamment ventilés, les entraînements individuels AVEC un moniteur/entraîneur.
  • Reprendre, en plein air ou dans les manèges couverts suffisamment ventilés, les leçons collectives AVEC un moniteur/entraîneur et avec maximum 20 personnes (nous recommandons toutefois un nombre raisonnablement limité de cavaliers et de même niveau tout en respectant l’esprit de maintenir sous contrôle la limitation des contacts.)
  • Se déplacer (avec son cheval évidemment) pour toutes les activités autorisées. (sans limitation de distance)
  • Reprendre les promenades/randonnées organisées, y compris pour le tourisme.
  • Organiser les stages dans les clubs
  • Organiser les passages de brevets classiques et western
  • Organiser les compétitions (tous niveaux) dans toutes les disciplines excepté  Horseball, Pony Games, Attelage et Voltige (duo ou équipe).
  • Réouvrir les cafétérias des clubs suivant le protocole Horeca

Vous trouverez sur notre site et en cliquant sur ces liens :

1.    Power Point explicatif

2.    Arrêté ministériel du 05 juin 2020

3.    Circulaire du Ministère des Sports du 06 juin 2020

4.    Protocole de la phase 3 pour les sports pratiqués à l’extérieur

5.    Protocole de la phase 3 pour les stages sportifs

6.    Guide de reprise des activités physiques et sportives du 06 juin 2020 (Equitation en page 29)

7.    Protocole de reprise pour l’HoReCa

Attention, si beaucoup de choses sont libérées, il faut toujours se rappeler que les 6 « règles d’or » doivent être maintenues pour tout le monde :

  1. Règles d’hygiène élémentaire
  2. Préférence aux activités en extérieur ou dans des lieux suffisamment ventilés
  3. Maintien des précautions vis-à-vis des personnes des groupes à risque
  4. Distances de minimum 1,5 mètre entre chaque personne (sauf personnes vivant sous le même toit et enfants de moins de 12 ans ou personnes faisant partie de la « bulle »)
  5. Contacts sociaux entre maximum 10 personnes différentes par semaine, en plus des personnes vivant sous le même toit
  6. Réunions de groupe autorisées avec maximum 10 personnes

De plus, nous vous rappelons la forte recommandation du port du masque en permanence (excepté pendant la pratique du sport)

Étant donné que cette « libération » arrive plus rapidement que prévu par le précédent CNS et malgré les articles 412.1 – 412.2 – 412.3 du Règlement d’Ordre Intérieur les interdisant durant la période protégée, le Conseil d’Administration de la LEWB a décidé que les « entraînements/concours intimes » seront tolérés (en respectant bien entendu les conditions dictées par le Gouvernement) jusqu’au 30 juin inclus. Après cette date, la saison officielle reprendra ses droits et le Règlement Général & d’Ordre Intérieur reprendra ses pleines applications.

Comme vous l’avez déjà remarqué, cet exercice d’application sur le terrain d’un texte de loi n’est pas chose aisée et nous vous recommandons de vous tourner vers votre commune ou zone de police locale en cas de doute. Le présent document ne vaut d’ailleurs qu’à titre d’information et ne remplace aucunement les dispositions de l’arrêté ministériel, l’interprétation qui en est fournie sur le site info-coronavirus.be ou les instructions que vous recevez des autorités

18/05/2020 --- LEWB : Déconfinement phase 2

11/05/2020 --- LEWB : État des lieux des mesures de déconfinement pour le secteur équestre 

>>> Suivez au fur et à mesure les dernières informations relayées par la LEWB en  cliquant ICI. 


Nombreux d’entre vous nous questionnent pour savoir quel type d’activité équestre sera autorisée et quand… Nous allons tenter de fournir des réponses claires sur base de notre analyse du nouvel Arrêté Ministériel publié le vendredi 8 mai (https://www.lewb.be/sites/default/files/documents/200508_moniteur_8.pdf) et de la mise à jour de la Foire Aux Questions du site info-coronavirus.be (https://www.info-coronavirus.be/fr/faq/).

Comme vous l’avez déjà remarqué, cet exercice d’application sur le terrain d’un texte de loi n’est pas chose aisée et nous vous recommandons de vous tourner vers votre commune ou zone de police locale en cas de doute. Le présent document ne vaut d’ailleurs qu’à titre d’information et ne remplace aucunement les dispositions de l’arrêté ministériel, l’interprétation qui en est fournie sur le site info-coronavirus.be ou les instructions que vous recevez des autorités.

Les mesures publiées dans l’Arrêté Ministériel du 8 mai entrent en vigueur aujourd’hui 11 mai et sont valables au moins jusqu’au dimanche 17 mai inclus.

Cette semaine, vous pouvez donc :

  • Vous déplacer pour prendre soin des chevaux ;
  • Vous déplacer pour vous rendre sur le lieu de pratique de l’activité équestre en plein air ;
  • Aller promener à cheval, « et ce uniquement en vue du bien-être de l’animal et avec un maximum de deux cavaliers » => donc, pas de passage à des promenades à 3 cavaliers, malgré la demande de la LEWB ;
  • Monter/longer votre cheval en piste en plein air seul ou en compagnie de personnes vivant sous le même toit et/ou en compagnie de maximum deux autres personnes qui doivent toujours être les mêmes (moyennant le respect des mesures d’une distance physique de 1,5 mètre entre chaque personne).

En ce qui concerne les cours restreints d’équitation, vous aurez constaté que la FAQ qui les interdisait totalement a été supprimée du site info-coronavirus.be ce weekend.

Cependant, il faut tenir compte de l’article 1er, §7 de l’Arrêté Ministériel qui prévoit encore expressément que, par principe, : « Les établissements relevant des secteurs (…) récréatif, (…) sportif (…) sont fermés ».

L’article 5 de cet Arrêté Ministériel ajoute que « Sont interdites (…) les activités à caractère privé ou public, de nature (…) sportive (…) et récréative » et que « Par dérogation, sont autorisées (…) les activités physiques en plein air n’impliquant pas de contacts physiques seul ou en compagnie de personnes vivant sous le même toit et/ou en compagnie de maximum deux autres personnes qui doivent toujours être les mêmes, moyennant le respect d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne (…) ».

Nous déduisons de ce qui précède qu’un moniteur pourrait éventuellement donner cours, mais uniquement et strictement à 2 élèves (ensemble ou séparément), toujours les mêmes et en respectant évidemment toutes les mesures actuelles de sécurité et d’hygiène.

À toutes fins utiles, nous vous rappelons en outre l’avis exprimé par la Ministre des Sports de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Madame Valérie Glatigny, qui insiste sur le fait que les entrainements sportifs en vue principalement de la compétition ne peuvent pas encore reprendre.

Nous souhaitons aussi vous faire part de ce que l’AFT (Tennis) a transmis comme information à ses affiliés : « Les entrainements individuels de tennis sont autorisés (1 entraineur + 1 entrainé). ATTENTION, un entraineur pourra assurer uniquement les entraînements de maximum 2 joueurs différents. L’entraineur doit également respecter une distance sociale maximale. » Il faut donc appliquer aux cours particuliers le principe des « bulles » constituées par 1 moniteur (ex : Natacha) + 2 élèves (ex : Claire et Didier) = 1 bulle, qui ne peut pas être mélangée à 1 même moniteur (ex : Natacha) + 2 autres élèves (ex : Sandrine et Pierre) = 1 autre bulle. Ces directives sont aussi d’application dans le monde équestre.

La Ligue Equestre continue à entretenir des contacts très étroits et réguliers avec la Ministre des Sports de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Madame Valérie Glatigny, et son cabinet, afin de soutenir un plan réfléchi de déconfinement, auprès des experts du GEES et des membres du Conseil National de Sécurité. La Ligue Flamande, Paardensport Vlaanderen, travaille également en collaboration avec son ministère des sports, Sport Vlaanderen, qui propose un timing de déconfinement qui a été transmis aux Fédérations flamandes en fin de semaine dernière. L’approche francophone soutient une adaptation des mesures de déconfinement par « familles sportives ». Par exemple, les pratiques sportives individuelles sans contact et en extérieur (comme l’équitation ou le tennis) devraient pouvoir reprendre leurs activités plus tôt que d’autres, comme les sports collectifs avec contact et en intérieur (ex : le basket ou handball). Les autorisations et décisions de déconfinement du secteur sportif se font au niveau national, mais cette compétence étant déléguée sur le terrain aux communautés linguistiques, nous devons suivre et collaborer avec l’Adeps, qui ne peut ignorer les appels réguliers et arguments fondés de notre secteur, relayés par nos soins et d’autres acteurs de terrain, tels que l’AMEB, des clubs, entraineurs et moniteurs diplômés qui ont également lancer leurs propres initiatives.

Ci-dessous, vous trouverez un copier-coller des quelques FAQ du site info-coronavirus.be concernant l’équitation :

Puis-je encore monter mon propre cheval ?

  • Il est permis de circuler sur son propre pâturage ou sa propre piste.
  • L’équitation (sur son cheval) dans le centre équestre n’est autorisée que dans le cadre du bien-être animal, si le centre équestre ne peut pas s’en occuper lui-même et à condition que les mesures de distanciation sociale soient respectées. Il est permis de se déplacer avec son véhicule entre son habitation et le manège ou la piste, et le cas échéant de transporter par véhicule son cheval.
  • L’équitation (en selle, en longe, avec attelage) sur la voie publique n’est autorisée que dans le cadre du bien-être de l’animal. Cette sortie peut avoir lieu seul ou en compagnie, au maximum, d’un autre cavalier/conducteur moyennant le respect des mesures de distance sociale.
    Le déplacement motorisé du cheval pour ce type de sorties est uniquement autorisé si cette sortie ne peut se dérouler autrement de façon sécurisée.

 

Quelles activités physiques sont autorisées ? Les activités physiques sont autorisées à la condition qu’elles :

  • Soient exercées en plein air ;
  • N’impliquent pas de contact physique ;
  • Soient exercées seul ou en compagnie de personnes vivant sous le même toit (sont ici également visées les communautés de jeunes et leur accompagnant issus d’institutions de la jeunesse vivant sous le même toit) et/ ou en compagnie de maximum deux autres personnes qui doivent toujours être les mêmes (moyennant le respect des mesures de distance physique et d’une distance physique de 1,5 mètre entre chaque personne).

Les infrastructures nécessaires à l’exercice de ces sports en plein air peuvent ouvrir à l’exclusion des vestiaires, douches et cafétarias. Les toilettes et les distributeurs automatiques de boissons restent en service. Par infrastructures, il faut entendre les clubs et terrains de ces sports. La location ou la vente de matériel est en soi autorisée. En revanche, les activités touristiques et récréatives demeurent interdites.

04/05/2020 --- LEWB : Déconfinement progressif : nouvelles informations

>>> Suivez au fur et à mesure les dernières informations relayées par la LEWB en  cliquant ICI. 


C’est avec surprise et beaucoup d’incompréhension que nous avons pris connaissance ce weekend de la mise à jour de la Foire Aux Questions du site fédéral info-coronavirus.be (https://www.info-coronavirus.be/fr/faq/) et de la communication faite ensuite par le Ministère des Sports (Adeps) concernant le point suivant :

Qu'en est-il des compétitions et activités sportives dans le cadre des mouvements de jeunesse ?

Les activités dans le cadre des mouvements de jeunesse, des compétitions sportives, des camps sportifs et récréatifs, les activités en groupe (sorties à vélos en groupe, randonnées en groupe,…), karting pour une ou plusieurs personnes, cours d’équitation privés, surf… sont annulées.

Rappel par ordre chronologique :

  • 24/04 : La conférence de presse du CNS s’est déroulée vendredi 24/04 tard en soirée. Suite à cela, la LEWB (tout comme d’autres fédérations francophones, dont le tennis) a pris contact avec l’Adeps pour savoir si les cours particuliers (ou à 2 élèves maximum et toujours les mêmes) étaient autorisés.
  • 28/04 : La réponse formulée par les collaborateurs du ministère était positive.
  • 29/04 : Sur cette base, en concertation avec la Ligue Flamande PsV, qui avait reçu exactement le même son de cloche, la LEWB a publié un communiqué et un power-point détaillé.
  • 30/04 : publication de l’AR au Moniteur Belge
  • 01/05 : Adaptation de notre communiqué en soirée, vu « l’oubli », intentionnel ou non, d’autoriser les sorties en promenade à cheval à 3 (comme c’est maintenant autorisé pour les motos, par exemple), au lieu de 2 (comme toujours stipulé actuellement).
  • 02/05 : En soirée, les FAQ du site info-coronavirus.be sont mises à jour et « annulent les cours d’équitation privés ».
  • 03/05 : Cette information nous est confirmée par écrit par l’Adeps en matinée
  • 04/05 : Nous vous informons dès ce matin de ce point important, que nous allons essayer d’éclaircir tant il nous semble contradictoire avec tout ce que la LEWB a défendu dans ses propositions de plans de déconfinement.

D’ici une autorisation claire et officielle de la part des autorités fédérales, relayée par notre Ministère des Sports, concernant les cours d’équitation, nous vous incitons donc à mettre en suspens tous les arrangements que vous aviez mis en place depuis la semaine dernière concernant la reprise des leçons. Nous sommes bien conscients de votre déception et frustration (que nous vivons tout autant) et des heures de travail perdues à préparer cette reprise tant attendue.

Cependant, la LEWB se doit de vous relayer les instructions qu’elle reçoit afin d’éviter que vous, acteurs du terrain, ne soyez verbalisés et deviez payer des amendes inutiles en cette période de crise sanitaire et financière. En effet, la LEWB a déjà reçu de la part de la Cellule coordination du Gouverneur de la province de Namur, un mail dont voici un extrait : « La dispense de cours par un formateur à plusieurs personnes (même si ce n'est pas lors de la même séance) semble en effet incompatible avec le fait d'être en compagnie de maximum deux autres personnes qui doivent toujours être les mêmes. Nous vous remercions d'être attentifs à cet élément au cours de la semaine qui vient. Il conviendrait d'informer les personnes qui dispenseraient et/ou suivraient ces cours, et de stopper ces derniers avant une éventuelle verbalisation. »

L’Association Francophone de Tennis (AFT) ainsi que la Ligue Flamande Paardensport Vlaanderen ont communiqué dans ce sens également. Vous pouvez retrouver leurs communiqués ici :

Et donc, finalement, c’est bien joli tout ça, mais que peut-on finalement faire à partir d’aujourd’hui ? Tout comme dirait notre première Ministre, Sophie Wilmès : « Tout ce qui n’est pas autorisé, est interdit ». En voici un bref résumé. Cependant, il faut également vous référer aux publications précédentes pour plus de détails.

AUTORISE

  • Monter/longer un cheval pour son bien-être que ce soit par le propriétaire ou une autre personne (toujours la même) en extérieur et avec maximum 2 autres personnes (toujours les mêmes) ou les personnes vivant sous le même toit, en maintenant une distance sanitaire d’1,5m entre chaque personne (et l’Adeps va même plus loin : d’au moins 5 mètres afin de tenir compte des phénomènes de transpiration et de ventilation)
  • Promenade à 2 cavaliers maximum (ne vivant pas sous le même toit)
  • Déplacer son cheval pour des soins vétérinaires, pour lui garantir le bien-être minimum et assurer que cette sortie soit sécurisée (en piste ou en promenade), mais limiter ce type de déplacement au maximum et le plus proche possible du lieu de détention du cheval

NON-AUTORISE

  • Cours particuliers ou à 2 cavaliers (même si toujours les mêmes), car le moniteur devient alors une 3ème personne différente à chaque cours
  • Reprise des entrainements sportifs
  • La location de matériel et par conséquent, le harnachement de chevaux/poneys de clubs
  • Déplacer son cheval pour aller prendre cours/s’entrainer dans une installation autre que l’endroit de détention du cheval

Vu le flou actuel, nous vous recommandons vivement de contacter vos autorités locales (bourgmestre, zone de police, centre de crise provincial) ou le centre national info-coronavirus.be, afin de savoir comment ils comptent appliquer ces nouvelles mesures sur le terrain.

Par ailleurs, la LEWB rappelle que nous sommes tous toujours en train de lutter contre la propagation du coronavirus et que le risque d’une 2ème vague de l’épidémie n’est pas à prendre à la légère. Donc, même si nous sommes tous déçus de devoir encore postposer les cours, soyons solidaires et courageux, afin de garder en tête l’objectif principal de toutes ces mesures de confinement : votre santé et celle de vos proches.

Finalement, clôturons par deux nouvelles plus positives : le Gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles débloque un fonds d’urgence pour soutenir le mouvement sportif organisé (modalités pratiques encore à venir) et la plateforme « Indemnité Covid » du Gouvernement Wallon a été mise à jour avec les nouveaux codes NACE. Les indépendants et PME devraient donc pouvoir rentrer leur demande d’indemnité compensatoire. Cliquez ICI pour en savoir plus (https://www.lewb.be/actualites/general-toutes/mesures-aides-pour-compenser-les-pertes-revenus-pendant-crise-du).

Sinon, vous pouvez toujours mettre de côté l’équitation pour le moment, et aller faire du kayak… qui semble avoir la cote en ce moment auprès du grand public ;-).

Prenez soin de vous et bon courage à tous,

Le service Communication de la LEWB 

28/04/2020 --- LEWB : Déconfinement progressif : en attente de précisions pour le secteur équestre

>>> Suivez au fur et à mesure les dernières informations relayées par la LEWB en  cliquant ICI. 


Déconfinement progressif : en attente de précisions pour le secteur équestre – 27/04/2020 – 11h

Comme beaucoup d’entre vous, nous avons regardé et écouté avec attention la conférence de presse du Conseil National de Sécurité vendredi soir. Nous vous avons annoncé que les sports équestres en plein air pourraient recommencer sous certaines conditions à partir du 4 mai.

Depuis lors, vous êtes nombreux à nous questionner concernant différents thèmes :

  • cours particuliers
  • transport pour aller promener
  • fréquentation de plusieurs pistes par différents groupes de cavaliers dans une même infrastructure
  • autorisation de monter les chevaux pour les demi-pensions et cavaliers de clubs (non-propriétaires)

Un peu de patience, la LEWB se renseigne auprès des instances politiques pour vous fournir les précisions nécessaires.

Quoi qu’il en soit, les restrictions actuelles restent entièrement d’application jusqu’au dimanche 3 mai inclus.

28/04/2020 --- LEWB : Démarches administratives - Mesures complémentaires Covid-19

>>> Suivez au fur et à mesure les dernières informations relayées par la LEWB en  cliquant ICI. 


Comme vous le savez, le Gouvernement de Wallonie a décidé ce mercredi 22 avril de nouvelles mesures d’aide pour les PME et Indépendants.

Pour votre meilleure information, vous trouverez le détail de ces mesures sur la page suivante : 

https://indemnitecovid.atlassian.net/l/c/sD2PBN8M

En ce qui concerne leur mise en œuvre, sachez que les équipes du SPW Economie Emploi Recherche se consacrent actuellement à l’adaptation de la plate-forme d’indemnisation. Nos techniciens travaillent d’arrache-pied pour que cette plate-forme vous soit accessible au plus vite. Dès lors, nous nous permettons de vous demander encore un peu de patience.

Que faire en attendant ?

  • Introduisez votre adresse e-mail sur la page suivante : https://indemnitecovid.wallonie.be/#/
  • Une fois la plate-forme opérationnelle, l’administration vous adressera un e-mail vous informant que votre dossier peut désormais être introduit
  • Vous avez alors la possibilité d’introduire votre demande d’indemnisation
  • L’administration analysera l’éligibilité de votre situation et vous reviendra dans les meilleurs délais. 

Nous vous invitons, par ailleurs, à créer anticipativement un compte itsme, si vous n’en avez pas déjà un. Ceci permettra de vous identifier au moment d’introduire le dossier.

Lien vers itsme : https://www.itsme.be/fr/get-started

21/04/2020 --- LEWB : Coronavirus, infos concernant l'arrêté du 17 avril

>>> Suivez au fur et à mesure les dernières informations relayées par la LEWB en  cliquant ICI. 


Le vendredi 17 avril 2020, l’Arrêté Ministériel a été modifié. De manière générale, la position du Conseil National de Sécurité est claire : les soins essentiels apportés à l'animal dans l'intérêt de son bien-être sont importants et doivent rester garantis, à condition que tous (responsables de chevaux et gérants d’installations) respectent la distanciation sociale et l'hygiène. L'équitation n'est donc autorisée que dans le cadre du bien-être des animaux. Tous les sports de loisirs et de compétition sont toujours interdits, à l'exception de la marche, du jogging et du cyclisme, ainsi que des formes de mouvement connexes comme par exemple faire du roller.

PROMENADES ET ATTELAGE

  • Pour les meneurs, il n'était pas clair si l’autorisation des promenades dans le cadre du bien-être des animaux s'appliquait également à eux. Le centre d’appel ‘Info-coronavirus.be’ confirme que l’on est autorisé à faire une promenade avec son cheval, attelé ou non, mais uniquement dans le cadre du bien-être animal, à proximité immédiate de l'écurie et avec un maximum de deux cavaliers ou meneurs.
  • Les promenades en groupe sont évidemment à proscrire et vous devez toujours respecter la distanciation sociale et les mesures d’hygiène ! 
  • !!! Attention : veillez à ce que vos sorties se fassent toujours en toute sécurité ! Portez un casque, ajustez votre harnachement correctement et ne vous mettez pas, ainsi que les autres, en danger ! Restez toujours dans la zone de confort de votre cheval et n’allez pas tout d’un coup sur la route avec un cheval stressé, qui n’y est pas habitué.

LOCATION DE PISTES

  • Plusieurs autorités locales optent actuellement pour une interprétation plus large de l’Arrêté Ministériel, et certaines installations de sports équestres, avec l'approbation explicite des autorités locales, ouvrent leurs pistes extérieures à la location à des personnes externes. Cette possibilité est autorisée uniquement dans le cadre du bien-être des animaux et sous réserve du respect de mesures très strictes. À la LEWB, nous soutenons et comprenons naturellement nos clubs et, avec eux, nous cherchons activement des solutions pour reprendre le sport le plus rapidement possible. Toutefois, le gouvernement nous rappelle que cette mesure n'est autorisée que dans le cadre du bien-être des animaux, pas dans le cadre du sport (entrainement) et seulement à condition que la distanciation sociale et l'hygiène soient respectées.

LES DEPLACEMENTS ESSENTIELS

  • De même, les transports non commerciaux de chevaux ne sont autorisés que dans le cadre du bien-être des chevaux.  Le principe généralement applicable concernant les déplacements essentiels inclut donc également la référence aux "soins aux animaux".
  • Le transport de chevaux est permis pour assurer des soins vétérinaires (inséminations et traitement de fertilité inclus)
  • Les déplacements pour garantir le bien-être du cheval sont autorisés : aller le voir au pré, pour nettoyer le box ou pour faire une courte promenade.

ACTIVITES SPORTIVES

  • Les activités sportives organisées telles que les concours, les stages sportifs et récréatifs, les activités de groupes, les leçons privées, … ne sont toujours pas et ne seront pas autorisées avant le 3 mai 2020.
  • L’équitation récréative ne peut se pratiquer qu’à la maison. Si votre cheval n’est pas chez vous ou vous n’êtes pas dans la possibilité d’offrir l’exercice physique de base, alors vous pouvez uniquement aller monter dans votre club pour assurer l’exercice physique nécessaire à votre cheval, tout en tenant compte des conditions spécifiques de votre club. La distanciation sociale et l’hygiène obligatoire doivent être garantis en mettant en place des restrictions au niveau de l’horaire et de la place disponible. Une promenade pour donner de l'exercice dans le cadre du bien-être des animaux est également possible.

APPLICATION SUR LE TERRAIN

  • La mise en application locale de l’Arrêté Ministériel est entre les mains de votre administration locale et de la police. La communication et les directives de votre ville/commune priment sur les informations que nous communiquons via nos différents médias. Si la police locale vous interdit d’aller promener (par exemple, pour des raisons de sécurité) ou limite le nombre de personnes pouvant se trouver au club/à l’écurie, vous devez respecter ces règles. Veuillez donc, en cas de doute ou de question, à tout moment, les contacter sur ce qui est ou n’est pas autorisé dans votre commune ou concernant un déplacement essentiel ou non essentiel. Faites-le à l'avance afin d'éviter toute sanction éventuelle.

Nous continuons à rappeler que la santé publique et le bien-être des animaux sont nos priorités absolues. Cette approche nous permettra de travailler à une relance pour tous, le plus tôt possible, espérons-le !

Pour obtenir les dernières informations sur les mesures actuelles, nous vous invitons à consulter le site https://www.info-coronavirus.be/fr/.

14/04/2020 --- LEWB : Poursuite des démarches du secteur équestre auprès des autorités

>>> Suivez au fur et à mesure les dernières informations relayées par la LEWB en  cliquant ICI. 


Suite à la mise à jour des FAQ sur le site info-coronavirus.be dont nous vous parlions ce milieu de semaine, nous avons reçu énormément de commentaires concernant l’interdiction générale de faire des promenades à cheval, que ce soit compris comme activité récréative ou juste pour assurer le bien-être du cheval. Toute information contraire venant du centre de crise national datant d’avant le 6 avril n’est plus d’actualité.

Les cavaliers ou meneurs peuvent se faire verbaliser par la police sur base de ces directives. Nous vous demandons donc de respecter ces mesures.

Que ce soit en Wallonie (LEWB et d’autres représentants du secteur à titre personnel) ou en Flandre (PaardenPunt Vlaanderen, Paardensport Vlaanderen et LRV), chacun a fait des démarches appuyées pour qu’une courte promenade à cheval aux alentours directs de l’écurie ayant pour unique objectif le bien-être animal puisse être autorisé.

 

Cette demande est justifiée par différents points :

  • La santé de chacun : l’objectif est de mettre en présence le moins de personnes possible dans un même centre équestre. Le fait de pouvoir sortir des installations diminuent le risque de trop grande fréquentation des infrastructures.
  • Le bien-être animal, où l’exercice physique est essentiel pour nos chevaux.
  • L’impossibilité pour certains propriétaires sans propre terrain privé de donner l’activité physique nécessaire au bien-être physique et mental de leur cheval.

 

Par ailleurs, la LEWB continue également d’interpeler les autorités wallonnes et de la Fédération Wallonie-Bruxelles quant à l’aide financière que notre secteur est en droit d’attendre. À ce jour, nous devons regretter une inertie très frustrante de la part de nos différents ministères et des réponses nous assurant toute leur sympathie mais expliquant que ces décisions ne sont pas de leurs compétences ou que la situation « est en cours d’analyse ». Nous attendons tous une décision de la part des autorités fédérales, régionales ou communautaires (en fonction du sujet) et vous tiendront au courant dès que possible. Prenez soin de vous et de vos proches.

14/04/2020 --- LEWB : Promener à cheval est interdit

>>> Suivez au fur et à mesure les dernières informations relayées par la LEWB en  cliquant ICI. 


Hier après-midi, la série de questions fréquemment posées sur le site https://www.info-coronavirus.be/fr/faq/ et téléchargeable en version PDF ici : https://centredecrise.be/sites/default/files/content/faq_fr_version_8_0.pdf?fbclid=IwAR26U2DrdurWBqc5FyG2e5Z-Zv8qnQiz6riHBy3KPJiuiwv-ncUagvjOheE a été mise à jour. Ci-dessous, vous retrouverez différents extraits de ces FAQ ainsi que des compléments d’informations venant de diverses sources. La LEWB insiste sur le fait que ces règlementations sont données par les autorités fédérales, qui n’ont pas forcément suivi les recommandations que nous avions envoyées ces dernières semaines. Par ailleurs, toute commune/province/zone de police peut encore appliquer des règlementations complémentaires, qui ne nous ont pas été transmises. Veuillez donc vous renseigner avec soin auprès de vos autorités locales si vous avez des doutes par rapport à ces instructions.

Nous avons également reçu plusieurs appels signalant des abus répétés de la part de certains cavaliers/responsables de chevaux : non-respect de la distanciation sociale, promenade à plus de 2 cavaliers, organisation de soirée/BBQ, et nous en passons évidemment. Si chacun ne prend pas ses responsabilités, la situation actuelle risque de durer encore plus longtemps que ce que nous espérons tous. Rester chez soi en se privant de ses habitudes n’est agréable/facile pour personne. Soyez responsables pour votre santé et celle de ceux qui vous entourent. Comme dans notre action de solidarité pour les clubs équestres, ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières !

03/04/2020 --- Action Solidarité Secteur Équestre - LEWB

Chers passionnés du monde équestre, L’ensemble de l’équipe de la LEWB espère que vous et vos proches vous portez bien et que vous faites tout pour assurer votre bonne santé ainsi que celle des gens qui vous entourent pendant cette période difficile. La pandémie du COVID-19 nous a tous frappé de manière fulgurante, et nous en restons encore désagréablement surpris. À tous les niveaux et dans tous les secteurs, nous sommes impactés par cette crise sans précédent. Nous sommes persuadés qu’il y aura un avant et un après « Corona ». Malheureusement, il en est de même pour notre communauté équestre.  Depuis le début des mesures visant à contrer la propagation de ce virus, de plus en plus de nos affiliés (licenciés et clubs), sont impactés par les effets divers de cette crise. Nous envoyons aujourd’hui ce message exceptionnel pour faire un appel tout particulier à la solidarité.  Aidez les autres quand vous le pouvez, peu importe la manière. Un simple soutien moral peut faire des miracles. Depuis la mi-mars, plus personne ne peut bénéficier de leçons d’équitation et plus aucune compétition ou rassemblement ne peut être organisé. Nous avions envisagé l’année du 20ème anniversaire de la Ligue de toute autre manière, mais, comme vous tous, nous avons dû revoir nos projets. Depuis le 13 mars, toutes les activités dans des clubs/manèges du pays sont à l’arrêt pour une durée d’encore 3 semaines (dont les précieux stages des vacances de printemps), sauf instructions complémentaires de la part des autorités fédérales. Cette situation provoque une perte de revenus considérable pour la plupart des centres équestres, et certains risquent de se retrouver à court de trésorerie vu que les frais continuent à courir ou augmentent parfois dans certains cas. En effet, vous savez évidemment qu’un poney/cheval ne se range pas au placard et doit être nourri et soigné en tout temps. À notre niveau, la LEWB fait un maximum pour défendre les intérêts des clubs auprès des autorités responsables et relaye le mieux possible les diverses décisions du gouvernement fédéral ainsi que des instances régionales, provinciales ou communales. Nous lançons également cette semaine une campagne d’appel à la solidarité pour le monde équestre afin de soutenir nos clubs en difficulté ! Soyez attentifs à nos actions sur le net (rejoignez le groupe public Facebook nommé « Solidarité Secteur Équestre Coronavirus – LEWB » https://www.facebook.com/groups/213104426663266/, partagez les futures vidéos, publications et affiches).

Mais vous pouvez aussi avoir votre rôle à jouer ! Soyez solidaires avec votre club et ayez de l’imagination ! Soutenez-le au maximum en l’aidant d’une manière ou d’une autre. Différentes initiatives ont déjà fleuri sur les réseaux sociaux et dans la presse. Voici quelques exemples :

  • Parrainer un poney/cheval
  • Continuer à verser le montant que vous payez habituellement pour les leçons et éviter des demandes de remboursement difficiles à honorer
  • Suggérer au moniteur de donner des cours théoriques en ligne à la place des leçons pratiques
  • Faire des dons qui pourront être utilisés comme bons plus tard lors d’une prochaine activité
  • Demander quels sont les besoins principaux du club et faire des dons en nature
  • Organisation de collecte de fonds
  • Signature de pétition pour demander, par exemple, une intervention de nos gouvernants
  • Collaborer avec des artistes pour vendre des œuvres au profit du club

Grâce à l’implication du plus grand nombre de personnes possible, nous devons soutenir les gérants de clubs afin qu’ils puissent continuer à assurer, malgré cette crise majeure, le bien-être de nos chers partenaires équins. Rappelez-vous que sans les clubs/manèges, plus d’équitation possible ! D’avance, nous vous remercions pour votre aide dans notre combat commun contre les suites néfastes de cette crise due au coronavirus. Solidairement,

Le service Communication de la LEWB 

Webmaster © Polilux.be